Un peu d'histoire : 
« Le Rosé de Bessan » sa naissance...

Le Vin Rosé n’est pas aussi anciennement connu que les Vins Blancs, Vins Rouges, Vins de Liqueur et Vin Mousseux.
En effet, ce type de vin est une création datant du XIXème siècle, contrairement aux autres vins qui ont fait leur apparition dans l’antiquité.

L’Exposition Internationale Universelle de 1889 à Paris ne faisait pas mention des Vins Rosés, d’où la preuve de la récente présence de cette catégorie de vin.

Il semble que ce type de Vin soit une création propre au Village de Bessan. Il y a un siècle environ, encombré par des vendanges abondantes l’idée fut prise d’utiliser le moût de raisins rouges en rejetant les grappes foulées, ce qui, après fermentation de ce moût donna un Vin très fin et faiblement coloré, qui fut rapidement apprécié et qui fut ainsi nommé «  Le Rosé de Bessan » . Cet essai eut plus tard et a toujours de nombreux imitateurs, mais Bessan en étant précurseur, en a fait sa spécialité et toute son authenticité.

A partir de 1900 ce Vin Rosé devait parfaire sa réputation et être consacré aux différentes expositions où il participe.

A l’Exposition Internationale Universelle de 1900 à Paris, le Jury International des récompenses attribuait le 18 aout de cette même année, La Médaille d’Or. Cette primauté devait être confirmée au cours de l’Exposition Nationales et Régionales. Cet ainsi qu’en 1939 à Florensac, un premier Grand Prix avec Félicitations du Jury était encore attribué. Ceci est d’autant plus significatif qu’a ce concours participaient les Vins Rosés de toute la Région.

Il est inutile de préciser que ce Vin Rosé est certes récent mais il n’en est pas de même du vignoble qui est très anciennement connu. Il est bon de signaler que la carte de Cassini datant du XVIIIème siècle porte le vignoble de Bessan sur une étendue remarquable.

Ces côteaux de Bessan étaient donc marqués par une production de qualité, ceci étant du à la nature particulière du terrain, à celle des cépages et aux pratiques de vinification.

Il est donc indiscutable que si le type de vin à changé, la réputation de la production de Bessan s’est maintenue.

Le Rosé de Bessan son histoire en images